Des ouvres d'art du Québec provenant de successions millionnaires de Montréal en vedette à la vente aux enchères de mai 2011 de la Maison Heffel

Cette vente aux enchères, estimée entre 8 et 12 millions $, offre une rare occasion d'acquérir des ouvres de certains des artistes québécois les plus célèbres.

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
MONTRÉAL, Québec - le 19 avril 2011

La vente aux enchères du printemps de la Maison Heffel, qui aura lieu le 17 mai à Vancouver, mettra en vedette de nombreux artistes québécois, avec des chefs-d'ouvre de Jean-Paul Riopelle, Paul-Émile Borduas et Jean Paul Lemieux. Cette vente aux enchères présentera des ouvres provenant de successions d'une valeur de plusieurs millions de dollars de M. Edgar et de Mme Dorothy Davidson de Montréal, de la collectionneuse Theodosia Dawes Bond Thornton, ainsi que de la succession de Mme Andrée Lavigne-Trudeau, belle-sour de Pierre Elliott Trudeau.

Jean Paul Lemieux
Jean Paul Lemieux
Les Moniales
« Actuellement, les ouvres des artistes québécois des années 1950 et 1960 sont très prisées et c'est là que nous voyons une réelle croissance du marché », a déclaré M. David Heffel, Président de la Maison Heffel de vente aux enchères de beaux-arts. « Nous sommes très enthousiastes à l'idée d'offrir la collection Davidson, qui comprend des ouvres maîtresses de l'histoire de l'art du Québec qui n'ont jamais été offertes aux enchères, telles que Dimanche, de Jean Paul Lemieux, qui est estimée entre 400 000 et 600 000 $CA, et Les Moniales, qui est estimée à la même valeur. »

La vente du printemps présentera 168 ouvres des plus grands artistes canadiens. Cette vente en salle de mai comprendra deux séances, l'Art canadien d'après-guerre et contemporain et les Beaux-arts canadiens, et devrait produire un résultat estimé de façon conservatrice entre 8 et 12 millions $CA. La Maison Heffel est la seule maison de vente aux enchères du Canada à produire deux catalogues pour l'art canadien ancien et contemporain.

Charles Gagnon
Charles Gagnon
The Sound
« Les occasions de posséder des ouvres par d'importants artistes québécois sont rares. Notre vente aux enchères de mai offre des occasions de se procurer des ouvres de premier plan de nombreux artistes québécois les plus appréciés, dont Jean-Paul Riopelle, Paul-Émile Borduas et Jean Paul Lemieux, » a déclaré Mme Tania Poggione, Directrice du bureau de Montréal de la Maison Heffel.

Parmi les autres artistes québécois remarquables représentés, citons Rodolphe de Repentigny (Jauran), Marcelle Ferron, Rita Letendre, Alfred Pellan, Ulysse Comtois, Jean-Paul Mousseau, Samuel Borenstein, Jean-Philippe Dallaire et John Little. Une exposition préalable des ouvres aura lieu à Montréal, du 28 au 30 avril, à la Galerie Heffel de Montréal.



En vedette ce printemps 2011

Succession de M. Edgar et de Mme Dorothy Davidson

M. Edgar Davidson était surtout connu pour son enseignement et son dévouement sans égal à la Commission scolaire protestante du Grand Montréal. Sa femme, Dorothy, était une universitaire et une musicienne accomplie, et elle fut la première femme élue au Conseil d'administration de l'Institut de mécanique de Montréal.

Jean Paul Lemieux
Jean Paul Lemieux
Dimanche
Les Davidson étaient tous deux des collectionneurs, choisissant des ouvres qu'ils considéraient représenter les meilleures expressions des idéaux, des sujets, des politiques et de la vie du Canada, des ouvres dans lesquelles ils ont vu une valeur durable et, par-dessus tout, la plus haute qualité. Ils ont choisi des ouvres d'artistes canadiens modernistes de premier plan à leur époque, avec un intérêt marqué dans l'art de leur province d'origine, le Québec, acquérant souvent une ouvre peu de temps après sa réalisation.

Partie d'une mise initiale d'environ 30 000 $CA, leur collection artistique est maintenant estimée à plusieurs millions. La Maison Heffel présentera à la vente 34 lots de la succession Davidson, dont la valeur totale combinée devrait atteindre entre 2,5 et 3,5 millions $CA.

Les acquisitions en commun du couple dans les années 1960 comprenaient Dimanche, de Jean Paul Lemieux (1966), et Les Moniales (1964), deux ouvres dont M. Edgar Davidson était extrêmement fier. Chacune d'elles est estimée entre 400 000 et 600 000 $CA.

Deux ouvres de l'année 1955 - Chant d'été de Paul-Émile Borduas (estimée entre 250 000 et 350 000 $CA) et Sans titre de Jean-Paul Riopelle (estimée entre 80 000 et 120 000 $CA) - ont été achetées toutes deux par les Davidson en 1963. Deux abstractions de Rita Letendre et des ouvres d'Henriette Fauteux-Massé et de Marcelle Ferron démontrent le penchant des Davidson pour l'art du Québec, ainsi que Icône, de Jean McEwen (1963), estimée entre 7 000 et 9 000 $CA.

Jean-Paul Riopelle
Jean-Paul Riopelle
Sans titre
Jean-Paul Riopelle est amplement représenté dans cette vente du printemps avec cinq ouvres, et l'éblouissante ouvre de grand format Sans titre qui est estimée de se vendre entre 900 000 et 1,2 million $CA (d'une collection privée de l'Ontario). Riopelle détient actuellement le record du prix le plus élevé pour une ouvre d'art d'après-guerre vendue au Canada, soit 1 667 500 $CA, un prix établi lorsque la Maison Heffel a vendu Il était une fois une ville en 2006.

Les Davidson se sont également intéressés à d'autres artistes canadiens bien connus, dont les ouvres seront présentées à la vente. Leur premier achat fut Trees in the Wind Circle (1938) d'Emily Carr, acheté à Ottawa en 1946, dont la valeur est estimée entre 125 000 et 175 000 $CA. Ce fut le début d'une vie de collectionneurs pour le couple, qui ajouta également l'ouvre lyrique Smart River, Alaska Highway, d'A.Y. Jackson (estimée entre 125 000 et 175 000 $CA) qui était la préférée de Dorothy. D'autres belles ouvres d'art dans leur collection comprennent North Shore, Lake Superior, Pic Island II de Lawren Harris, et ses audacieuses abstractions tardives de Santa Fe et de Vancouver.

Succession de Mme Theodosia Dawes Bond Thornton

Des ouvres importantes de la succession de la collectionneuse montréalaise Theodosia Dawes Bond Thornton continuent d'émerveiller les collectionneurs. Ce sera la troisième vente où la Maison Heffel présentera des ouvres de la succession Thornton. Un des tableaux de Lawren Harris, Lake Superior Near Coldwell, (estimé entre 70 000 et 90 000 $CA) est un exemple de sa fascination des paysages du Canada. Deux autres ouvres, Mountains, Jasper (1924) (estimée entre 100 000 et 150 000 $CA) et l'exubérante Newfoundland Sketch (1921) (estimée entre 40 000 et 60 000 $CA) proviennent toutes deux de la période du Groupe des Sept.

Succession de Mme Andrée Lavigne-Trudeau

La succession de Mme Andrée Lavigne-Trudeau comprend The Sound, une ouvre du moderniste québécois Charles Gagnon, estimée entre 40 000 et 60 000 $CA. Le luminaire en fibre de verre et en résine colorée de Jean-Paul Mousseau, intitulé Lampe suspendue (estimé entre 8 000 et 10 000 $CA) allie l'utilitaire à l'esthétique, témoin très saisissant d'un moment culturel de Montréal des années 1960.

Calendrier de la vente aux enchères du printemps 2011 de la Maison Heffel

Pour de plus amples renseignements sur les expositions et sur la vente en salle, et pour accéder aux catalogues en ligne, visitez www.heffel.com.

  • Exposition à Montréal - du 28 au 30 avril à la Galerie Heffel de Montréal, 1840 rue Sherbrooke ouest
  • Exposition à Toronto - du 5 au 7 mai à la Galerie Heffel de Toronto, 13 Hazelton Avenue
  • Exposition à Vancouver - du 13 au 17 mai à la Galerie Heffel de Vancouver, 2247 Granville Street
  • Vente en salle à Vancouver - mardi le 17 mai 2011, au Vancouver Convention Centre West, 1055 Canada Place
    • 16 h, heure du Pacifique, Art canadien d'après-guerre et contemporain
    • 19 h, heure du Pacifique, Beaux-arts canadiens

Au sujet de la Maison Heffel

Fondée à Vancouver, Colombie-Britannique, la Maison Heffel a réalisé les 10 plus grandes ventes aux enchères en salle d'art canadien. La maison de vente aux enchères est dirigée par une équipe expérimentée de spécialistes en beaux-arts et dispose d'une présence nationale avec des bureaux à Vancouver, Toronto, Ottawa, Montréal et Calgary. En sa qualité de chef de file de son domaine, la Maison Heffel détient plus de 60 pour cent des parts de marché des ventes aux enchères d'art canadien dans le monde, avec plus de 260 millions $CA en ventes aux enchères d'ouvres d'art depuis 1995. La Maison Heffel publie sa vente aux enchères en salle au complet en ligne au www.heffel.com, de la promotion initiale aux listes de lots illustrées, à la diffusion en direct par caméras multiples et aux résultats définitifs de la vente.

Pour de plus amples renseignements ou des photos, veuillez communiquer avec :

Anik Le Marquand
Cabinet de relations publiques NATIONAL
514-843-2342
alemarquand@national.ca

Tania Poggione
Directrice du bureau de Montréal de la Maison Heffel
514-939-6505
tania@heffel.com

page précédente
aide |  vente en ligne |  vente en salle |  galerie |  index des enchères |  recherche |  contactez-nous |  historique |  nouvelles
carte du site |  accueil